11/12/2005

BATUSI A GO GO

 

J’ai vu Batman Begins. Je me suis fait chier. C’est bien qu’une adaptation de bande dessinée cherche autre chose qu’une justification d’alibi pour vendre des jouets. Reste que la mode ciné des super-héros crispés de l’anus (X-Men, Spiderman, Batman... bientôt Superman et le Motard Fantôme) commence déjà à me fatiguer.

 

Tout ce sérieux, ces bons acteurs, ces plans savants, ces scénarios tentant de passer un zeste d’intelligence en contrebande du cahier de charges des producteurs exigeant explosions et bagarres. Waow, misère, merci les gars, mais vous savez… Il ne fallait pas.

 

Batman, merde. Qu’il baffe le Joker et saute Vicky Vale et je serai content. Il n’en faut pas plus. Parce que Batman Begins, c’est comme si on recevait un machin gastronomique alors qu’on a commandé un hamburger. C’est génial, quel cadeau… Mais ce n’est pas ça qu’on a demandé et l’indigestion guette !

 

Of course que le défilé d’acteurs cultes (Rutger Hauer, Gary Oldman, Morgan Freeman, Michael Caine…), ça me fait gémir. Natürlich, que la course-poursuite entre Batmobile et flics, qui est un hommage direct à la cavale d’OJ Simpson, ça me fait geindre. Inderdaad, que Bruce Wayne (incarné par Christian Bale en 2005) jouant son yuppie décadent à la Patrick Bateman (incarné par Christian Bale en 2000), ça me gigote. Evidemment que le début en Chine, entre James Bond et Tigre & Dragon et Ronin de Frank Miller, ça me paluche.  

 

Mais vous savez quoi ? Y a rien là-dedans qui me fasse autant jouir qu’un bon vieux Batman crétin et kitschissime avec ce gros lard d’Adam West en collant trop serré et Burt Ward en Robin puceau de l’espace ! Parce que si j'ai envie de voir Batman gigoter, j'achète un bouquin, je n'ai PAS BESOIN de ces films ultra-sérieux et plutôt respectueux qui -tous les millions et les meilleurs techniciens de la terre réunis- n'arriveront jamais qu'à retranscrire le décorum des bédés, plus rarement la magie.

 

Peut-être parce que la bande dessinée n'est tout simplement pas faite pour le cinéma, ses excés, son envie de respectabilité; le fait que pour toucher l'âme, il vaut mieux que ses personnages ne soient pas trop des caricatures. Question pour thésards : mis à part le tropissime Hellboy, y-a-t-il seulement un seul film adapté de comics digne de son équivalent de papier?



00:20 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

un peu de en plus Bien sûr que vous allez me répondre Spiderman. Mais Spiderman est tellement fidèle à la bande dessinée que Spiderman ressemble plus à un produit dérivé de sa bédé qu’à un film. Et puis, perso, moi, j’aime pas du tout : les effets spéciaux sont laids à crever et les scènes gnangnan n’en finissent pas !

X-Men, alors : ouais. X-Men, c’est le top. Assez fidèle aux comics, bien foutu, bien joué, l’histoire revisitée par de vrais auteurs. Reste que la pauvreté des aventures des X-Men sur papier (tanner la gueule de soldats et d’autres mutants) est plus flagrante sur écran que dans les bédés (entrer dans la base, chercher son ami, ressortir de la base, partir de la base avant qu’elle n’explose… C’est TOUT ??????)

Batman version Christopher Nolan ? Super idée mais carrément indigeste et il faudrait aussi dire à Christian Bale qu’il ne joue pas dans un James Bond.

Hellboy, alors, c’est ça ? Voilà : Hellboy, c’est non seulement fidèle à la bédé quasi à la case près mais en plus, c’est tellement fidèle à l’exagération des bouquins que le film exagère lui aussi en faisant marrer. Avec les mêmes gags, quasi. Premier degré. On se demande ce qu’on voit. Ce qui me semble le propre d’une bédé de super-héros : se demander quelle mocuhe a piqué l’auteur ?

Écrit par : serge | 11/12/2005

petit pause je ne sais pas ce que vaut la bd mais j'avais bien aimé Sin City.

Écrit par : jim | 11/12/2005

... Je n'ai lu que Sin City 1 mais le film me fait carrément peur. Qu'est-ce que ça doit être lourd!

Écrit par : serge | 11/12/2005

Roberto J'adorais la BD "Sin City" (sorry : le Graphic Novel") et j'ai adoré l'adaptation ciné. Jamais film fait à la caméra n'a mieux rendu l'esprit d'un univers dessiné à la main. Mais bon, c'que j'en dis...

b.

(Ah oui, aussi y avait "Dick Tracy" de Warren Beatty, vers 1990, par là... Je serais curieux de le revoir, j'avais beaucoup aimé à l'époque...

Écrit par : bergm4n | 11/12/2005

adapatation au cinéma Comme je vais peut-être bientôt m'inscrire à la thèse, voici mon essai de réponse à ta question :
Y a des gens qui prétendent que le film "Ghost World" est meilleur que la bd (sorry : "grahic novel") dont il a été tiré. (Moi j'ai lu la bd mais j'ai pas vu le film). Mais je crois pas que tu considères "Ghost World" comme un comic.

Écrit par : Christophe | 11/12/2005

BILL BIXBY Ghost World, oui… Adaptation très honorable, c’est donc du win-win. Mais effectivement, c’est un peu facilité par le ton de la bédé, déjà bien fignolée niveau psychologie et réalisme des situations. Les Sentiers de la Perdition, c’était pas mal non plus, malgré Tom Hanks (héhé).

C’est surtout niveau super-héros que ça coince : se rendre compte qu’on garde une immense tendresse pour un navet télé du calibre de Hulk avec Lou Ferrigno et s’emmerder ferme devant des X-Men ou des Batman Begins ultra léchés, c’est tout de même assez significatif.

Sin City, j’ai plus l’impression que c’est de la pornographie technique : les aspirants réalisateurs vont se branler longtemps là-dessus, comme certains se sont branlés sur le remake ultra-fidèle de Psychose par Gus Van Sant mais moi, Sin City, c’est déjà une caricature sur papier. Alors la sur-caricature sur écran, a priori, merci bien.

Écrit par : serge | 11/12/2005

A,quoi,bon Je,me,suis,refusée,de,voir,toutes,ces,adaptations,de,Marvel,et,co.
Qui,avait,besoin,de,cette,appuis,financier,ou,bien,ils,pouvaient,
afficher,closed,
sur,le,devant,de,la,porte...
La,seule,adaptation,que,j'aimerai,voir,un,jour,ce,serai,celle,de,Perramus,
d'Alberto,Breccia.Qui,pour,moi,reste,l'un,des,plus,grands,dans,l'histoire
de,la,bande,dessinée,avec,Will,Eisner(The,Spirit(

Parlons,batman,maintenant,un,conseil,offrez,vous,la,bd:Batman;edition,intégrale
vu,par,Munoz,Miller,Moebius,datant,de,1997
Sous,le,sapin,que,le,meilleure...

Écrit par : jo | 11/12/2005

comix fanatix Le pire, ce fut Hellblazer... c'est pourtant une des séries les plus riches mais le film... noudidjou, ni possip de faire une merde pareille avec un personnage pourtant aussi fort! Hulk, dans le style daube, pas mal non plus... Parlons pas du truc avec Stalone...(Judge dread)
Les 4 fantastics me font également très peur!(dj la bd...)
Je trouvais Xmen pas mal fait malgré que la direction prise pour la quête d'identité de Wolverine ne correspond en rien à celle révélée il y a peu en bd(et très décevante...le graal méritant mieux...). Le premier batman était bien aussi je trouve.
Sinon, en comics, je reste fan de, outre hellblazer, 100 bullets, swampthing, preacher(!!!!!!), Punisher(encore une adaptation ciné de merde!) et Top10. Enfin, petite recommandation d'un manga qui pour une fois se termine en 4 volumes:Heads.

Écrit par : thevogues | 12/12/2005

Dans un tout autre registre mais... J'ai quand même bien aimé l'adaptation de "Ghost in the Shell".
Je dirais même que l'animé dépasse la BD.
J'ai aussi bien aimé l'animé de "Akira", même si le cénar de base a été profondément modifié pour les besions du cinéma.

Écrit par : | 12/12/2005

chouift Crying freeman passait aussi je trouve

Écrit par : thevogues | 12/12/2005

pub justement aujourd'hui passe comme pub sur ton blog celle des 4Fantastic. Merci Skynet! Tant qu'on est dans les adaptations, From Hell... Moi je l'aurais davantage imaginé réalisé par jarmusch en noir et blanc...

Écrit par : thevogues | 13/12/2005

from hell From Hell, j’en aurais bien vu une longue série télé touillée par la BBC ou HBO assumant parfaitement le gore, la parano magique et les purs délires mooresques (comme ce passage hallucinant où le tueur se retrouve à insulter des employés de bureau des années 1990 durant l’une de ses visions). Ce que je reproche surtout au film, c’est de tout avoir assaini au point qu’il ne reste qu’un aspect plat et convenu. Si je m’en rappelle bien (ce dont je ne suis pas sûr), les meurtres sont purement politiques dans le film, alors que dans la bédé, ça va quand même beaucoup beaucoup plus loin. Transformer le personnage de vieux flic coincé du cul en Johnny Depp tombeur pété à l’opium, c’était pas très glop non plus.

Écrit par : serge | 13/12/2005

sin city je me suis regardé ça hier. Visuellement c'est assez impressionant mais bon le scénar est construit en puzzle et et les dialogues...

Écrit par : simon | 13/12/2005

Ghost world Suis pas thésard, mais je trouve que "Ghost World" avec Scarlett Johansson et Thora Birch est digne de la version BD.

Écrit par : Bartali | 15/12/2005

Adaptation BD... c'est quasi toujours foiré ! En fait, la plupart des adaptations BD>Ciné ne marche pas. Déjà en BD, on a ce systême d'éllipse et de temps entre les cases qui créent un rythme.
Perso, j'ai vraiment détesté Hulk et d'autres trucs américains... mais j'enfoncerais aussi les trucs comme Astérix ou les vieux Tintin. Les meilleurs adaptations d'une bd que j'ai pu voir, c'est via le dessin animé. Je tue d'office la plupart des animations actuelles comme cédric ou kid Paddle. Je pense à un truc vu l'année passée au festival d'Angoulême réalisé sur la base des dessins et histoires de josé Parrondo. C'est enfantin mais ça marchait au poil. Il doit y avoir d'autres bons exemples en animation - Nausicaa est adapté je crois des dessins/mangas de Miyazaki, non ?

Je me finis en me plaignant de voir des persos relookés et mièvres comme l'illustre parfaitement bien le film DareDevil. Le parrain black et le tireur qui a un tatouatage frontal, ça m'a donné l'envie d'envoyer ma candidature comme "character designer" aux USA. Bon dieu, c'est pas fidèle et c'est bien laid !

Écrit par : Yuio | 18/12/2005

Mouais ouais Finalement, la meilleure adaptation de comics, c’est peut-être bien Matrix 1. Et Dark City, sauf que là, la bédé n’existe pas (Matrix non plus mais il me semble que le scénario était au départ prévu pour des bouquins).

Écrit par : serge | 18/12/2005

Les commentaires sont fermés.