24/10/2005

I WAS A THIRTYSOMETHING GUILLAUME DURAND

 

Comme un peu tout le monde, j’avais eu le cœur-grenadine à la première lecture d’Eureka Street de Robert Mc Liam Wilson. Puis ce bouquin est devenu une sorte de religion, à laquelle je croyais et convertissais sans pour autant être très pratiquant, avant de, l’an dernier, relire Eureka Street et de trouver ça en fait assez chiant et limite beauf. Je viens de terminer Les Dépossédés du même auteur et je confirme : je n’aime pas ce monsieur.  

 

Devenu donc méfiant, c’est un récent article de Libé qui m’a convaincu d’acheter le dernier bouquin traduit de Robert Mc Liam Wilson. Faut dire que le papier était signé Philippe Lançon et que ce gars torche quand même vachement bien ses trucs, petit salopard. Le livre s’appelle Les Dépossédés et est co-signé par Donovan Wylie, un photographe irlandais qui serait assez connu dans son domaine.

 

Ca parle de la pauvreté à Londres, Glasgow et Belfast, au début des années 90. Ca a été écrit à cette époque. C’est plutôt sévère envers le thatchérisme (Mc Liam Wilson explique en détail comment les statistiques gouvernementales sur le chômage et la pauvreté ont été trafiquées) mais c’est surtout un échec ou du moins un livre sur l’échec. Mc Liam Wilson reconnaît en effet ne pas savoir écrire sur le sujet, complètement se gourer dans les descriptions, ne pas émotionnellement encaisser les histoires de précarité extrême qu’on lui raconte, avoir tout bonnement peur.

 

Il déconne à tel point que toute la partie sur Glasgow est en fait racontée par Wylie, Mc Liam Wilson ayant préféré rentrer chez lui (sans déc !). Le photographe y insulte plusieurs fois son collègue, en ayant marre de ses angoisses d’écrivain et de ses théories intellectuelles balancées à des gens qui ont 12 ou 16 loyers de retard. C’est un segment assez bizarre, comme un making-of qui aurait oublié de passer la pommade et livrerait la vérité toute crue : ces deux mecs ne savent apparemment tout simplement pas se piffer.

 

Effectivement raté, assez chiant, Les Dépossédés est donc un drôle d’objet. Si j’avais été directeur de collection, je l’aurais probablement refusé. A-t-on publié ce truc parce que l’auteur est une star de la littérature européenne contemporaine ou parce qu’il y a là un intérêt qui m’aurait échappé ? Parce que des bons bouquins très choquants sur la pauvreté contemporaine ou l’échec de cerner un sujet, ce n’est pas ce qui manque : Anarchie au Royaume Uni de Nick Cohn, quelques Hunter Thompson, L’Amérique Pauvre de Barbara Ehrenreich…

 

Celui-ci semblerait donc à priori assez inutile, d’autant que raté de l’avis même de ses auteurs.

Mais bon, quand on attend le nouveau bouquin de Mc Liam Wilson depuis 10 ans et que celui-ci disparaît dans la nature et n’arrête pas de reporter le dead-line à plus tard, c’est peut-être normal qu’on se mette à racler ses fonds de tiroir. Christian Bourgois, caca sur ton doigt.




14:44 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Dommage... J'avais moi aussi fort accroché sur Eureka street et Ripley Bogle que je n'ai plus relu depuis.
Il y en a eu un depuis, La douleur de Manfred, qui avait été pas mal cassé. J'attendais qu'il sorte en poche mais je ne l'ai jamais croisé... Tu l'as lu ?

Écrit par : Mage | 24/10/2005

... Nope

Écrit par : serge | 24/10/2005

Arrête un peu tes conneries Christian Bougrois est de loin un des éditeurs les plus pertinents, il m'arive d'acheter des merdes inconnues uniquement car elles sont chez "Domaine étranger" et en fait, ce ne sont pas des merdes. Encaisse-toi la lose du catalogue NRF et là, tu auras quoi de gueuler.

Écrit par : PP3W | 25/10/2005

question est-ce que Robert Mc Liam Wilson est le type qui avait écrit cette superbe phrase (mais je ne m'en souviens pas parafaitement) :

je suis rentré à la maison, j'ai trouvé Josh( ou chais plus le nom de son pote) et mon chat, qui m'attendaient tous les deux sur le paliers. Je les ai fait rentrer et leur ai donné à mangé à tous les deux.

Écrit par : Lvis | 25/10/2005

South Park in East-Belfast My God they Kilkenny

Écrit par : serge | 25/10/2005

Top of the morning to you ! East Belfast ?
Kilkenny est bien à l'est/sud-est de la République d'Irlande...

Just bitching...

K. the Leprechaun

Écrit par : Keith Mayass | 25/10/2005

Les commentaires sont fermés.