26/09/2005

SNUL KIT MICHEL HOUELLEBECQ

 

A mi-parcours de La Possibilité d’une Ile, ma lecture est très amusée (fou-rire avec le coup de Broute-Moi la Bande de Gaza ou les insultes cryptiques adressées à Bertrand Burgalat), sans plus. C’est un peu trop cabotin à mon goût, Houellebecq excellant plus dans la pertinence dépressive que dans la gaudriole gauloise et le pompage de SF seventies. D’ailleurs, toi aussi, deviens une fois écrivain à plusieurs millions d’euros en faisant de ton pouet-pouet post-moderne, raciste et beauf. Tu verras l’effet comique est saisissant !  

 

 

Frénétiquement branlé par une Palestinienne

Je parcours le catalogue des possibilités

Mon sperme sur sa face martyre de jeune chienne

J’hésite entre une kefta hawaii et du poulet pané.

 

Le réseau est saturé

J’aurais plutôt du manger végétarien

Ca downloade sec, je n’arrête pas de péter

Ces snacks d’Arabes, ça ne vaut vraiment rien.





12:17 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.